22 août2017


En quoi Watertruck+ est-il complémentaire de la flotte existante ? Quel est le rapport avec la répartition modale ?

L’objectif de Watertruck est l’introduction d’une alternative au transport routier réalisable sur le plan économique, grâce à un modèle de transport sur voies navigables flexible, venant compléter le transport sur voies navigables existant.

C’est pourquoi Watertruck+ s’intéresse aux flux de marchandises transportées actuellement par route et aux nouveaux flux. La part de marché des voies navigables intérieures dans la répartition modale va donc augmenter. Watertruck+ veut contribuer à déplacer le transport de marchandises des routes surchargées vers les capacités disponibles sur les voies navigables.  Ainsi, le rendement des corridors RTE-T augmentera et le potentiel économique de régions ayant des voies navigables à petit gabarit sera libéré.

Le tableau ci-dessous donne une vue d’ensemble, au 31 décembre 2015, de la flotte de navires à cargaison sèche appartenant à des entrepreneurs enregistrés en Belgique (source : ITB).

 

On peut constater que la flotte belge comptait, au 31 décembre 2015, 962 navires à cargaison sèche pour une capacité totale de 1.508.090 tonnes. Le tonnage moyen s’élevait à 1568 tonnes. Les classes CEMT de niveau I à IV comptaient 596 unités, c’est-à-dire 62% de la flotte totale.

Après la clôture du projet (2019), la flotte de Watertruck+ comptera 31 unités (barges et pousseurs), c’est-à-dire 3% des navires à cargaison sèche belges ou 5% du nombre total des classes CEMT de niveau I à IV.

Le graphique ci-dessous montre que plus de 50% des bateliers indépendants navigant sur les voies intérieures ont plus de 50 ans. (Source : RSZV, 31/12/2014).

Le nombre des bateliers indépendant baisse d’année en année. En 2014, ils étaient 53 de moins que l’année précédente, une baisse de 4%.

 

En 2015, 66.860.769 tonnes ont été transportées par navigation intérieure en Flandre (source : PBV, 2016). Les marchandises transportées sont :

La catégorie la plus importante est celle des matériaux de construction. Les conteneurs sont listés dans la catégorie “autres produits“. Cette catégorie est celle qui connait la croissance la plus rapide.

Le transport sur voies navigables à petit gabarit a diminué ces dernières années en Flandre, comme l’illustre le graphique ci-dessous. En 2012, 6.056.500 tonnes de marchandises ont été transportées dans cette zone de navigation (source : étude de W&Z et DS relative au potentiel et à l’engagement des voies navigables à petit gabarit).

Watertruck+ gebruikt cookies (en daarmee vergelijkbare technieken) om het bezoek aan Watertruck+ voor jou nog makkelijker en persoonlijker te maken. Door verder gebruik te maken van deze website ga je hiermee akkoord.

Ik ga akkoord