26 août2017


Quels acteurs du secteur public participent au projet ?

Les acteurs du secteur public qui participent au projet sont :

Le gouvernement flamand : Le 11 septembre 2014, la Commission européenne a lancé un appel d’offres dans le cadre du “2014 CEF Transport Calls – Multi-Annual Work Programme“. Le 26 février 2015, le gouvernement flamand, représenté par le ministre Flamand Ben Weyts, a soumis une offre pour le projet Watertruck+. Cela a abouti à la signature d’une convention de subvention entre INEA et le gouvernement flamand le 4 décembre 2015, dans lequel Waterwegen & Zeekanaal nv est le partenaire principal.

Organes exécutants – bvba Watertruck+ : Le gouvernement flamand a nommé Waterwegen & Zeekanaal nv et De Vlaamse Waterweg nv (anciennement  nv De Scheepvaart) et le centre d’expertise Smart Mobility de l’Antwerp Management School (anciennement Vlaams Instituut voor Mobiliteit) comme mandataires pour l’exécution du projet, au cours duquel un véhicule spécial (Special Purpose Vehicle, SPV) bvba Watertruck+ a été créé.

Bvba Watertruck+ est responsable du développement du projet, du design (standardisation, design, innovation), de la construction et de la livraison des navires aux exploitants, de l’élaboration d’un plan directeur, de la diffusion des résultats du projet et de la communication. Les acteurs publics sont les initiateurs du projet Watertruck+ et étaient également impliqués dans le projet Interreg précédent. Ils sont les fondateurs de bvba Watertruck+.

Affréteurs : Dans le cadre du “Call I“, l’affréteur Waterweegen & Zeekanaal (projet Nieuwe Stede) a lancé un appel d’offres puis désigné un exploitant pour le transport de 415.000 tonnes sur 7 ans, réalisant ainsi le transfert modal de flux de marchandises vers le transport par voie d’eau.

Exploitants : Début 2015, l’opérateur De Cloedt a conclu l’accord “Design and construct to use“ dans le cadre du “Call I“. Dans cet accord individuel, l’opérateur s’est engagé à utiliser 10 barges CEMT-I et 6 barges CEMT-II pour ses opérations. De Cloedt va co-investir dans les navires qui devront être construits pour ces flux. Il a déclaré disposer d’expérience pratique en navigation intérieure et de suffisamment de marchandises. Pendant la période de sélection, une très grande importance a été accordée à de nouveaux flux de marchandise et à des flux adaptés au transfert modal.

En septembre 2016, Watertruck+ a lancé un deuxième appel d’offres afin de trouver d’autres affréteurs et exploitants. Ainsi, de nouveaux accords “Design and construction to use“ ont été signés avec les exploitants De Coedt et André Celis.

 

Watertruck+ gebruikt cookies (en daarmee vergelijkbare technieken) om het bezoek aan Watertruck+ voor jou nog makkelijker en persoonlijker te maken. Door verder gebruik te maken van deze website ga je hiermee akkoord.

Ik ga akkoord